De quelles aides financières pouvez-vous bénéficier pour votre isolation en 2022 ?

La réalisation des travaux d’isolation représente un geste écologique et responsable. En effet, vous pourrez réduire la déperdition de chaleur et profiterez ainsi d’une baisse de votre consommation d’énergie. L’État encourage alors les citoyens à rénover l’isolation de leur habitation. Vous envisagez de rénover l’isolation de votre maison ? Il existe différentes aides financières dont vous pouvez bénéficier. Parmi elles figurent des aides publiques, de l’aide privée et des incitations financières.

MaPrimeRénov’ : l’aide financière majeure pour vos travaux d’isolation

Auparavant, vous pouviez bénéficier du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) pour la rénovation de l’isolation. L’aide « Habiter mieux agilité » de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH) représentait aussi une option.

Ces deux dispositifs sont réunis en 2020 pour former MaPrimeRénov’ qui est accordée par l’ANAH. Vous êtes encouragée à demander cette prime qui représente l’aide financière principale pour la rénovation de l’isolation en 2022.

Les spécificités de cette aide pour la rénovation d’isolation

MaPrimeRénov’ est surtout adaptée aux logements anciens. Pour en bénéficier, l’isolation à rénover doit appartenir à une habitation achevée depuis plus de 15 ans. D’autres conditions sont exigées aux bénéficiaires :

  • Être propriétaire occupant, propriétaire bailleur ou syndicat de copropriété
  • Faire réaliser les travaux par un artisan Reconnu garant de l’environnement (RGE)

Outre l’isolation, vous pouvez demander votre prime pour un audit énergétique, une installation de chauffage ou une rénovation globale. Le montant qui vous sera accordé dépend de votre niveau de revenu et de l’envergure des travaux à entreprendre.

Une prime forfaitaire

Notez que MaPrimeRénov’ est une prime forfaitaire. Pour la rénovation de l’isolation thermique des murs extérieurs par exemple, vous accédez à une prime de :

  • 75 euros par m² si vous avez des ressources très modestes (profil bleu)
  • 60 euros par m² si vous avez des ressources modestes (profil jaune)
  • 40 euros par m² si vous avez des ressources aisées (profil violet)
  • 15 euros par m² si vous avez des ressources très aisées (profil rose)

Pour des travaux sur un même chantier, vous pouvez demander plusieurs MaPrimeRénov’. Le cumul de la subvention ne peut toutefois dépasser 20 000 euros en 5 ans.

MaPrimeRénov’ sérénité

MaPrimeRénov sérénité vient remplacer le dispositif Habiter Mieux sérénité de l’ANAH. Elle s’adresse aux ménages avec des revenus modestes qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique. La réfection de l’isolation en fait donc partie. A noter que vous ne pouvez pas cumuler cette prime avec MaPrimeRénov’. Aussi, l’intervention d’un professionnel RGE est requise pour en bénéficier.

Les aides de l’ANAH

L’ANAH peut vous verser une subvention à condition que les travaux participent à une amélioration notable de l’économie d’énergie. Les travaux doivent être réalisés par des professionnels spécialisés et faire partie de la liste suivante :

  • Travaux lourds pour réaménager un logement (gros œuvre, toiture…)
  • Travaux d’amélioration (isolation, ventilation, chauffage…)
  • Travaux d’accessibilité (ascenseur…)
  • Extension de logement (<14m²)
  • Travaux spécifiques (saturnisme, amiante…)
  • Aménagements extérieurs, passage locaux communs (élargissement, accessibilité, adaptation)
  • Diagnostic de la maîtrise d’œuvre (étude contrôle technique obligatoire…)

Vous pouvez en bénéficier lors de vos travaux de rénovation de l’isolation si le logement a plus de 15 ans. Des conditions de revenus sont également imposées par l’ANAH.

La prime énergie CEE en 2022

Il s’agit d’une subvention proposée dans le cadre du dispositif Certificat d’économie d’énergie (CEE). Vous pouvez donc solliciter cette aide financière avant la réalisation de vos travaux d’isolation. Étant une aide financière privée, elle est accordée par les entreprises qui vendent du carburant ou fournissent de l’énergie.

Les travaux éligibles à cette prime sont :

  • L’isolation des murs
  • L’isolation des toitures terrasses
  • L’isolation des planchers bas
  • L’isolation des réseaux hydrauliques de chauffage ou d’eau chaude sanitaire

Comment bénéficier de cette aide financière pour l’isolation?

Pour bénéficier de la prime, vous devez effectuer la demande avant de commencer les travaux. Vous êtes éligible si vous êtes propriétaire, locataire ou bailleur. Les travaux peuvent être effectués dans votre résidence principale ou secondaire. Aussi, la construction du logement doit être achevée depuis au moins 2 ans.

Notez que vous pouvez cumuler la prime énergie avec MaPrimeRénov’ ou MaPrimeRénov’ sérénité. Votre reste à charge peut ainsi être réduit considérablement.

Le taux de TVA réduit à 5,5 %

Habituellement, vous devez inclure une TVA de 20 % lorsque vous faites des achats ou sollicitez une prestation de service. En réalisation des travaux de rénovation énergétique, vous bénéficiez d’une réduction pour ce taux :

  • Isolation des murs
  • Isolation des combles et de la toiture
  • Isolation des planchers
  • Isolation des parois opaques et vitrées

L’achat des isolants et leur pose sont alors éligibles à ce dispositif.

Pour en bénéficier, le logement à rénover doit être achevé depuis plus de 2 ans. La fourniture et l’installation doivent aussi être réalisées par un même artisan RGE. La réduction s’applique alors lorsque le professionnel vous facture.

Si vous achetez séparément vos isolants, seule la pose est soumise au taux réduit de 5,5%.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro, aussi appelé éco-PTZ, fait partie des incitations financières de l’État pour la rénovation énergétique. Il peut être cumulé avec toutes les autres aides auxquelles vous êtes éligible.
Prolongé jusqu’à fin 2023, l’éco-PTZ vous permet de faire des emprunts auprès des banques conventionnées par l’État. En voici quelques exemples :

  • Crédit Agricole
  • CIC
  • Caisse d’Épargne
  • Banque Postale
  • Société Générale
  • Crédit du Nord

Eco-PTZ, quels avantages?

Ce prêt vous permet de rénover l’isolation de la toiture, des murs, des fenêtres et des portes donnant sur l’extérieur. Vous pouvez aussi en demander pour réaliser d’autres travaux réduisant la consommation d’énergie dans votre maison. Le montant accordé inclut le prix des isolants, la pose et les différentes assurances maîtrise d’ouvrage.

Les conditions à remplir pour demander un éco-PTZ sont les suivantes :

  • Travaux d’isolation prévus dans une résidence principale
  • Réalisation des travaux par une entreprise RGE
  • Signalisation de la fin des travaux à la banque
  • Habitation achevée depuis plus de 2 ans

Quel est le montant de l’éco-PTZ?

Le montant de prêt accordé dépend du nombre de travaux à réaliser. Pour un seul type de travaux, vous pouvez obtenir jusqu’à 15 000 euros en 2022. Un bouquet de 2 travaux ouvre droit à 30 000 euros. C’est à 50 000 euros pour la réalisation de 3 travaux. Le prêt doit être remboursé sur 15 ans. Une prolongation jusqu’à 20 ans est envisageable si le gain énergétique excède les 36 %.

En cours de remboursement d’un éco-PTZ, il est possible d’obtenir un Éco-PTZ complémentaire. Le cumul des prêts ne peut pas dépasser 50 000 euros dans ce cas.

Les subventions locales et régionales

Les travaux d’isolation vous permettent de bénéficier différentes aides financières de la part du département ou de la région. Renseignez-vous auprès du conseiller local pour connaître les soutiens accordés aux résidents dans votre ville. Vous pouvez bénéficier d’une subvention ou d’une exonération de la taxe foncière.

Toutes les informations sur l’isolation: