De quelles aides financières pouvez-vous bénéficier pour l’installation d’une éolienne ?

Le crédit d’impôt

Pour l’installation d’une éolienne, vous pouvez bénéficier depuis le 1 janvier 2012 d’un crédit d’impôt de 32 % des dépenses TTC (hors main d’œuvre) payées entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2012.

De plus, grâce au système du bouquet énergétique vous pouvez obtenir un crédit d’impôt de 40 % si vous cumulez cette installation d’éolienne avec d’autres travaux éligibles au crédit d’impôt.

Cette nouveauté 2012 n’est pas négligeable et vous permettra de réaliser davantage d’économies. Mais pour cela, les équipements doivent être fournis par l’entreprise chargée de l’installation de l’éolienne.

Le plafond des dépenses (entre 1er janvier 2005 au 31 décembre 2012) est plafonné à 8000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée et à 16 000 € pour un couple marié ou pacsé soumis à une imposition commune. Le plafond du crédit d’impôt en énergie éolienne est majoré de 400 € par personne à charge (dont le 1er enfant), 500 € pour le 2ème enfant et 600 € par enfant à compter du 3ème. D’autre part, ces majorations sont divisées par deux pour les enfants vivant en résidence alternée.

Le montant du crédit d’impôt est soit déduit de l’impôt à payer, soit versé par chèque ou virement si vous ne payez pas d’impôt ou si l’impôt est inférieur au montant du crédit.

Le taux réduit de la TVA

Pour l’installation d’une éolienne, vous pouvez bénéficier du taux réduit de la TVA à 7% depuis le 1er janvier 2012.

A titre dérogatoire, le taux de 5,5 % reste applicable aux travaux qui ont fait l’objet d’un devis daté et accepté par les deux parties avant le 20 décembre 2011 et d’un acompte encaissé avant cette date.

Le taux de TVA réduit s’applique exclusivement sur le matériel acheté  et installé par un professionnel.

Autres subventions pour financer l’installation de votre éolienne

Sur un territoire en régime rural d’électrification, vous pouvez recevoir des aides du FACE (Fonds d’Amortissement des Charges d’Electrification) ou de l’ADEME, par l’intermédiaire de votre syndicat d’électrification et parfois de votre commune. Le montant de ces aides peut atteindre au maximum 95 % des dépenses.

    Des aides complémentaires peuvent exister localement, provenant de l’Union Européenne (FEDER, Fonds Européens de Développement Régional), des conseils régionaux ou généraux.

    (ex : la région Languedoc Roussillon est la première région de France à avoir mis en place une subvention pour les petites éoliennes raccordées au réseau. Il s’agit d’une subvention de 25% du montant de l’investissement).

    Consultez votre direction régionale pour connaître les formules particulières mises à votre disposition.

    Toutes les informations sur l’installation d’une éolienne: