Avant de commencer vos travaux de rénovation de votre installation électrique

Vous souhaitez rénover en 2016  vos installations électriques au sein de votre habitation, et vous pensez être capable de réaliser vous-même ces rénovations. Sachez cependant, que de simples notions ne suffisent pas, l’électricité est un secteur particulier qui peut s’avérer dangereux si l’on ne connaît pas suffisamment le métier. Il existe, d’ailleurs, des normes de sécurité strictes à respecter permettant de sécuriser nos logements. De plus, sachez que si vous faîtes réaliser ces rénovations par un spécialiste, les travaux seront garantis en cas de souci.

De ce fait, si vous n’êtes pas vous-même électricien, nous vous conseillons vivement de faire appel à un véritable spécialiste. Pour cela, n’hésitez pas à vous rendre sur ce lien qui vous mènera à un professionnel de l’électricité.

Par ailleurs, sachez que si vous décidez de rénover dans son intégralité votre habitation, il est recommandé de commencer par rénover vos installations électriques en pensant précisément à l’aménagement de l’ensemble de vos pièces, c’est-à-dire à l’emplacement de vos prises, des volets roulants, des chauffes-serviettes, des télévisions, de votre cuisine, de l’aménagement extérieur…

Pourquoi rénover votre installation électrique?

Il est possible que vous pensiez à changer vos installations électriques car celles-ci sont assez vétustes et que vous désiriez les sécuriser. Pour cela, vous allez probablement devoir rénover entièrement. D’ailleurs, ces rénovations complètes sont recommandées dans des logements dans lesquels le réseau domestique date d’avant 1991 dans la mesure où, à cette période, il n’y avait pas de différentiel, autrement dit un système mécanique qui a pour fonction de distribuer une vitesse de rotation par répartition de l’effort cinématique de façon adaptative, immédiate et automatique aux besoins d’un ensemble mécanique.

Depuis ces 40 dernières années, les équipements électriques, les normes ainsi que nos usages ont beaucoup évolué. De plus, la multiplication des appareils électroménagers n’est plus supportée par nos anciennes installations électriques, c’est pourquoi il est indispensable de les changer car elles représentent d’importants risques d’incendie.

Quels risques courrez-vous si vous ne changez pas vos anciennes installations?

Que ce soit à cause de vos anciennes installations électriques ou de mauvaises manipulations suite à vos rénovations, le risque d’incendie est toujours possible. En effet, certains mauvais maniements peuvent engendrer l’échauffement de conducteur voire même provoquer un incendie.

Ainsi, le risque d’incendie peut être dû à trois origines possibles :

  • la passage d’un courant trop élevé dans les câbles électriques peut faire fondre la matière isolante de celui-ci et, de cette façon, provoquer un incendie
  • lorsque deux câbles de circuits électriques différents se touchent cela engendre un court-circuit ainsi qu’un arc électrique ce qui peut aussi mener à un incendie
  • l’échauffement ponctuel accidentel par effet Joule au niveau des connexions notamment serait la cause principale des accidents domestiques liés au système électrique car cet événement reste indétectable.

 
De plus, lors de la rénovation de l’électricité, soyez extrêmement prudent ! Sachez que chaque année, environ 100 personnes décèdent d’une électrocution. De plus, près de 7 millions de logements français présenteraient des risques liés au système électrique dans la mesure où ils ne répondent plus aux règles de sécurité, et environ 2 millions présenteraient un véritable danger lié à la vétusté de leur installation tels que des risques d’incendie, d’électrisation, d’électrocution.

Quelles précautions pouvez-vous prendre?

Pour prévenir le risque d’incendie, il est fortement recommandé de veiller à respecter certaines précautions :

  • le courant doit pouvoir être supporté par les différents fils conducteurs qu’il traverse
  • contrôlez les contacts au niveau des prises, des fusibles et le serrage des dominos
  • évitez le plus possible ce que l’on appelle les épissures, autrement lorsque l’on relie deux fils en les torsadant.

 
Par ailleurs, il est évident que pour sécuriser au mieux vos installations électriques au sein de votre habitat, il est important que vous procédiez à un diagnostic électrique pour vérifier le respect des normes en vigueur ainsi que la sécurité de vos installations. D’ailleurs, depuis la loi Engagement National pour le Logement de 2009, ce diagnostic est obligatoire dès la mise en vente d’un bien dont l’installation électrique date de plus de 15 ans.

Quels sont les éléments d’une installation électrique?

Avant de commencer toute rénovation au sein de votre système électrique, il serait bon que vous sachiez de quoi est composé celui-ci afin de mieux comprendre les tenants et les aboutissants. Voici, donc, les composants de votre équipement :

  • un compteur => qui appartient au distributeur d’énergie
  • un tableau de distribution dit aussi « de répartition » => c’est le point de départ de tous les circuits électriques de l’habitation. Il est situé après le disjoncteur.
  • des conducteurs => ce sont trois fils à différencier (le fil de phase rouge ou noir ; le fil neutre bleu, le fil de liaison à la terre rayé verre et jaune
  • des dispositifs de protection => un disjoncteur différentiel général après le compteur et plusieurs autres attribués à chaque circuit de votre logement. Le disjoncteur différentiel est obligatoire depuis 1991 dans la mesure où il permet de protéger les circuits ainsi que les personnes en cas de fuite de courant.

 
Par ailleurs, il est possible que vous ayez un contacteur situé sur le compteur EDF qui vous permette de bénéficier du système des « heures creuses », autrement qui vous permette de réaliser des économies.

Toutes les informations sur la rénovation d’une installation électrique et sur votre production d’électricité: