Comment réaliser votre projet d’installation d’une éolienne ?

Les expressions « éolien domestique » ou « petit éolien » désignent les éoliennes de petites et moyennes puissances, de 100 watts à 20 kilowatts d’électricité éolienne, raccordées au réseau ou bien autonomes en site isolé. On peut évaluer qu’une éolienne de 4 m de diamètre, d’une puissance de 2 kW, située dans des conditions de vent optimales pourra fournir l’équivalent des besoins en électricité d’une famille de 4 personnes.

Par rapport aux panneaux solaires, une éolienne à puissance égale produit quatre fois plus et sa production optimale est située en période hivernale quand nous avons besoin  de davantage d’énergie. Elle est également capable de produire 24/24h. La durée de vie d’une éolienne peut excéder les 20 à 30 ans et sa production ne décroit pas avec le temps contrairement à celle des panneaux solaires.

Les éoliennes sont construites avec des matériaux résistants qui n’ont besoin que de peu  d’entretien et elles sont de plus en plus performantes.

Les éoliennes peuvent alimenter directement le réseau électrique de votre maison sans passer par des batteries. Il est aussi possible de conserver l’énergie éolienne produite dans des batteries et de l’utiliser durant les périodes sans vent, de coupure du réseau ou de forte tarification de la part de votre fournisseur d’énergie non éolienne.

Depuis début 2012, l’éolien connaît un essor très important auprès des particuliers qui désirent économiser sur leur facture énergétique. En effet, le prix de l’électricité étant en forte hausse pousse les particuliers à installer de plus en plus d’éoliennes pour s’auto-alimenter au maximum. D’ailleurs, de plus en plus de nouvelles éoliennes très pratiques et à moindre coût sont maintenant sur ce marché en plein développement pour 2012.

Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec des installateurs agréés en éolien près de chez vous. Ils vous communiqueront des  devis gratuits sur les éoliennes et bien sûr, sans engagement.

Quelles sont les formalités pour implanter une éolienne ?

Pour pouvoir implanter une éolienne auprès de votre habitation, il y a un certain nombre de formalités que vous devez remplir :

  • Vous devez déposer un permis de construire pour toute installation éolienne d’une hauteur supérieure ou égale à 12 mètres.
  • Les éoliennes inférieures à 12 mètres ne sont pas soumises à autorisation d’urbanisme, une simple déclaration des travaux pour l’installation d’une éolienne suffit.
  • Les projets d’éoliennes de hauteur inférieure ou égale à 50 mètres font l’objet d’une notice d’impact. Tous les projets d’éoliennes dont la hauteur est supérieure à 50 mètres font l’objet d’une étude d’impact et d’une enquête publique réalisée au frais du demandeur.
  • La loi ne prescrit pas que les éoliennes doivent être obligatoirement situées dans une zones de développement de l’éolien (ZDE) mais cette condition est nécessaire pour bénéficier de l’obligation d’achat à tarif réglementé par EDF pour l’électricité éolienne.

 
Quels sont les paramètres requis pour l’installation d’une éolienne ?

De la même façon, implanter une éolienne veut dire que certains paramètres doivent être respecter :

  • La quantité de vent exploitable durant l’année (voir carte des vents en France ci-dessous)
  • La qualité du vent : régularité d’écoulement, absence de turbulence…
  • La vitesse du vent : si la vitesse du vent double, la puissance disponible pour l’éolienne est multipliée par 8.
  • L’altitude : un atout ; le vent est plus fort en altitude.

 
En outre, une éolienne peut poser quelques contraintes. Ainsi, elle doit être installée à l’écart des obstacles dans une position ouverte aux vents dominants pour éviter des perturbations dues à des turbulences.

L’implantation d’une éolienne dépendra également de la végétation, du relief, de la proximité du réseau électrique non éolien et tiendra compte des éventuels impacts (visuels et sonores) et des servitudes du site (monuments historiques, sites classés, armée, aéronautique, émissions hertziennes).

Quel est le taux de charge global d’une éolienne ?

Le taux de charge global d’une éolienne se définit par le rapport entre le nombre d’heures de fonctionnement à puissance nominale de l’éolienne et le nombre d’heures d’une année (8760 heures/an). Si une éolienne de 2MW a produit 2,5GWh d’électricité éolienne en une année, c’est comme si elle avait tourné à sa puissance nominale pendant 2500 / 2 = 1250 heures.

La puissance nominale d’une éolienne est l’énergie que peut produire celle-ci par unité de temps dans des conditions optimales de fonctionnement, autrement dit lorsqu’elle fonctionne à plein régime.

Le taux de charge de cette éolienne est donc de 1250 / 8760 = 14%.

Pour être assurer d’avoir un taux de charge suffisant, l’éolienne doit être placée dans un endroit venteux et à bonne hauteur.

En France, le taux de charge d’une éolienne se situe entre 1500 et 3500 heures mais en réalité les éoliennes fonctionnent plus de 6000 heures par an à divers régimes.

En 2008, le taux de charge moyen de l’éolien industriel est de 23% (2015 heures) pour l’ensemble du parc éolien situé en métropole.

Quelle est la puissance de l’éolienne dont vous avez besoin ?

La puissance éolienne dont vous avez besoin est directement liée à votre consommation d’énergie. Il est, de ce fait, nécessaire de réaliser une petite étude de votre consommation d’énergie pour déterminer la puissance de l’éolienne adaptée à cette consommation.

Vous devez déterminer vos besoins en éclairage, en matériel ménager (lave-vaisselle, aspirateur, four, frigo…), autre matériel (télévision, ordinateur, chaîne hi fi, bricolage,…). Il faut calculer tous les besoins en kWh indispensables à votre vie pour connaître votre consommation électrique.

La formule est la suivante :

  • Énergie consommée (kWh/jour) = puissance d’un appareil (kW) x nombre d’heures d’utilisation (h)/jour
  • Il faut le faire pour chaque appareil et additionner pour trouver la consommation totale d’énergie.
  • Une fois la consommation totale établie, il est donc nécessaire de déterminer quelle puissance éolienne vous permettra de couvrir votre besoin en énergie. Pour cela on choisit une éolienne dont la puissance nominale correspond à la puissance maximum requise par l’application.

 
Quelques exemples :

  • Puissance éolienne de 50 à 400 w => (micro système) utilisé dans les petites applications (ex : recharge de batterie).
  • Puissance éolienne de 400 à 1 KW = (mini système) utilisé dans les applications de faible puissance.
  • Puissance éolienne de 1 à 50 KW = (système domestique) utilisé pour fournir une partie ou la totalité d ‘électricité d’une maison familiale, d’une ferme ou d’un commerce.

 
Pour davantage de détails concernant l’énergie produite par l’éolienne, n’hésitez pas à vous rendre sur notre site spécialisé dans les énergies renouvelables ou à demander des devis gratuitement à des professionnels qui se feront un plaisir de vous renseigner.

De plus, c’est le moment de songer à l’installation d’une éolienne puisque la nouvelle Réglementation Thermique 2012 impose le développement des énergies renouvelables dans les futures constructions!

Toutes les informations sur l’installation d’une éolienne: