Tout d’abord, il existe à la fois plusieurs formes de toit ainsi que différents matériaux pouvant composer un toit.

Voici, les diverses formes de toits:

Le toit en pente est la toiture la plus répandue en France en raison du climat et des matériaux de couverture. En effet, le toit doit faire preuve d’étanchéité face aux intempéries. Bien sûr les toits en pente ont une déclivité différente en fonction des matériaux utilisés. Par ailleurs, le toit en pente présente de nombreuses possibilités d’ouverture en terme de fenêtre (la lucarne, la fenêtre de toit ou Velux, la verrière, le lanterneau, le châssis à tabatière, la chatière).

Toit en pente

@rebatitoit

Le toit plat rarement observable en France permet d’y aménager une terrasse, d’y installer des panneaux solaires ou de l’aménager en fonction de l’architecture de la maison.

Pour cela, il sera probablement nécessaire de faire couler une dalle de béton, c’est pourquoi il faudra s’interroger, en amont sur la capacité des fondations à supporter une telle charge. On parle de toit plat même si, en réalité, il subit une pente d’environ 5% pour permettre l’évacuation des eaux stagnantes vers les gouttières.

La toiture terrasse est un toit plat réalisé dans le prolongement de votre logement afin d’en augmenter la superficie et de pouvoir y installer une terrasse. Il est, d’ailleurs, possible d’y installer des panneaux solaires.

Cependant, pour pouvoir réaliser un toit terrasse, il faut être certain qu’il pourra supporter un niveau supplémentaire au-dessus justement. Par ailleurs, la conception d’une pente est nécessaire pour permettre l’évacuation des eaux pluviales vers les gouttières.

Pour réaliser cette toiture terrasse, il sera probablement nécessaire de déclarer préalablement ces travaux auprès de la mairie. Néanmoins, si vous vivez dans une zone classée au patrimoine, il est possible que vous n’ayez pas le droit de les effectuer.

La toiture végétale est très peu présente en France et représente environ 1% des toitures contrairement à l’Allemagne qui détient le plus de toitures végétales au monde.

Bien qu’elle soit rare, la toiture végétale détient un avantage concernant la dimension thermique ainsi que sa bonne gestion des eaux pluviales. En effet, elle présente une isolation thermique et phonique tout à fait efficace, elle fixe les poussières, les plantes se reproduisent naturellement grâce à un arrosage limité. De plus, la toiture allonge sa durée de vie.

Par ailleurs, sachez que la toiture végétale a comme objectif de transformer l’émission de gaz toxiques en oxygène.

En outre, le principal inconvénient que semble rencontrer la toiture végétale c’est que sa charpente doit pouvoir supporter de 90 à 130KG/M².

Par ailleurs, voici les matériaux qui recouvrent nos toits, autorisés ou non en fonction de nos régions :

=> L’ardoise résistante et étanche aux intempéries extérieures existe de diverses couleurs : en rouge, en bleu, en vert, en gris ou en noir. L’ardoise est, certes solide mais fragile, elle ne résiste pas aux chocs directs et se casse. Elle ne demande que peu d’entretien et se fixe l’une à l’autre par cloutage à l’aide d’une perceuse.

=> La tuile en terre cuite est la plus fréquemment utilisée de par sa solidité et sa durabilité. Sa forme conique ou en botte permet de glisser sur l’autre tuile avec laquelle elle se bloque. Une tuile est de bonne qualité selon le temps et la puissance de cuisson qu’elle a subit lors de sa fabrication. Une tuile est qualifiée de solide lorsqu’elle est presque indestructible.

=> Le métal constitué de cuivre, de zinc, de plomb et d’aluminium est un matériau solide, léger et facile à entretenir. Bien que la durabilité d’un toit en métal soit assurée, cette toiture est onéreuse. En effet, la durée de vie d’un toit de métal peut aller de 80 à 150 ans sans aucun entretien. Par ailleurs, il s’adapte à tout type de pente.

Néanmoins, nombreuses sont les villes qui n’acceptent que les ardoises ou les tuiles, c’est pourquoi il vous sera nécessaire de demander une autorisation auprès de la mairie si la toiture de métal vous intéresse.

=> Le bois est de nouveau à la mode pour la fabrication des toitures car il s’agit d’un très bon isolant thermique naturel, c’est un matériau très solide et léger pour les charpentes. De plus, le bois est un matériau écologique et 100% recyclable.

Ces informations vous ont permis d’en apprendre davantage sur les différents types de toiture? Cependant, vous ne savez pas vers quel forme ou quel matériau vous pencher? Laissez-vous guider par un professionnel qui vous conseillera au mieux en fonction de votre région. N’attendez donc plus et demandez gratuitement des devis sans engagement à nos professionnels!

Toutes les informations sur la charpente et la toiture :