Combien coûte l’installation d’une éolienne ?

Investir dans une éolienne n’est pas offert à tout le monde. En effet, en fonction des modèles, les prix d’un appareil domestique éolien varient entre 10 000 et 15 000 € pour une éolienne de 9 à 12 mètres de haut mais peut s’élever  jusqu’à plus de 40 000 € si l’objectif est d’auto satisfaire la consommation électrique d’une maison.

Il est complexe d’estimer précisément le prix une installation éolienne. Néanmoins, certains fournisseurs d’éoliennes annoncent des prix de 10 000 € HT pour une éolienne de 1 Kilowatt, et de 70 000 € pour une de 20 Kilowatts. Il sera donc essentiel de confier la réalisation de l’étude d’une éolienne à un professionnel pour éviter de se tromper.

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec des installateurs agréés de l’éolienne près de chez vous. Ils vous communiqueront des devis gratuits et bien sûr, sans engagement.

Si on tient compte du prix du KW.h fourni par EDF (Au 1er janvier 2012, le tarif de rachat applicable en France est de 0,082 euros par kWh. Ce tarif est garanti pendant 15 ans. Pour bénéficier de ce tarif, l’éolienne doit être installée dans une Zone de Développement Éolien (ZDE). Une petite éolienne est amortie au bout de 15 à 20 ans de fonctionnement. Une très bonne exposition aux vents est la condition incontournable pour amortir une petite éolienne en 15 ans et espérer qu’elle fonctionne encore quelques années de plus. Investir dans une petite éolienne pour substituer sa production à l’achat d’électricité sur le réseau EDF permet juste d’espérer l’équilibre énergétique.

Contrairement au solaire photovoltaïque, l’énergie éolienne ne bénéficie pas de tarifs de rachat de l’électricité avantageux. En ZDE, l’électricité produite par les éoliennes industrielles est rachetée 86 euros le MW.h (8,6 ct € le Kw.h) en 2009. Ce tarif indexé sur l’inflation est lié à un contrat de 15 ans qui impose une baisse du prix de rachat en fonction du taux de charge annuel des éoliennes.

Une installation de petit éolien réalisée par un particulier étant le plus souvent située hors zone de développement éolien (ZDE), il est impossible de bénéficier des contrats de rachat imposés à EDF pour les énergies renouvelables par le mécanisme de la CSPE (Service public de l’électricité). Il est, néanmoins, possible d’envisager la revente de tout ou partie du trop de la production d’électricité éolienne à une société (France Eoliennes, Weole Energy, Direct Energie) élue « responsable d’équilibre » pour le RTE (Réseau de Transport d’Electricité, filiale d’EDF). Le prix de rachat sera de l’ordre de 6 centimes d’euros le KW.h (prix indexé sur le tarif de gros en Europe sur Powernext) et très inférieur au prix public de fourniture d’électricité (environ 11 cts d’euros TTC le KW.h en heures pleines).

Un exemple : Pour une éolienne de 2 KW acheté 15.000 €, il faudrait plus de 75000 heures de production à plein régime pour couvrir son prix d’achat.

Un constat simple : Plus la puissance d’une éolienne est importante, plus son amortissement est rapide, car le prix du KW installé diminue.

Information sur les ZDE ( Zones de Développement de l’Eolien) :

Les ZDE ont été prévues par la loi du 13 juillet 2005 pour n’ouvrir qu’aux seules éoliennes qui y seraient implantées le bénéfice du régime de l’obligation d’achat de l’électricité produite aux tarifs fixés par l’Etat.

Une ZDE est instituée par arrêté préfectoral, mais ne peut être créée qu’à la demande d’une ou des commune(s), d’un ou des EPCI (installations classées pour la protection de l’environnement) qui le désirent. Une ZDE  est concrètement définie par : un périmètre, une puissance électrique minimale et une puissance électrique maximale qui peuvent être installés à l’intérieur de ce périmètre.

Jusqu’à présent, les parcs éoliens de puissance inférieure à 12 MW (mégawatt) pouvaient bénéficier du système d’obligation d’achat de l’électricité éolienne ainsi produite, en fonction d’un tarif défini au niveau national. A partir du 13 juillet 2007, seule l’électricité produite par des éoliennes installées dans des Z.D.E. peut bénéficier de ce tarif, qui vient en outre d’être révisé : pour l’éolien terrestre, il est désormais de 8,2 c€/kWh indexé sur l’inflation (86 euros le MWH en 2009) pour les dix premières années, puis il varie entre 2,8 et 8,2 c€/kWh pendant les cinq ans suivants selon la production des sites éoliens.

Depuis l’augmentation du prix de l’électricité qui ne devrait pas cesser pour les années futures, de plus en plus de particuliers installent des éoliennes pour réduire leur facture énergétique, les fabricants ont conçu des éoliennes adaptées à ce marché en plein développement avec des puissances et des systèmes d’éoliennes adaptés à chacun afin de pouvoir s’auto-alimenter au maximum et de répondre à cette forte demande.

Ayant tous les jours des particuliers qui me téléphonent régulièrement pour obtenir des informations, je constate que de plus en plus de ménages désirent ne plus dépendre d’un opérateur électrique comme EDF avec la volonté d’être le plus possible indépendant….

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec des installateurs agréés de l’éolienne près de chez vous. Ils vous communiqueront des devis gratuits et bien sûr, sans engagement.

C’est d’ailleurs le moment d’y réfléchir puisque la nouvelle Réglementation Thermique 2012 impose le développement des énergies renouvelables dans les futures constructions!

Toutes les informations sur l’installation d’une éolienne: