Comment réaliser votre projet photovoltaïque ?

Vous savez peut-être qu’il y a de nombreux éléments à prendre en compte pour la préparation d’un projet de panneaux solaires photovoltaïques : les aspects techniques, économiques, réglementaires, les aides… Le tout c’est évidemment de savoir dans quel ordre faire les choses. Pour vous y aider, nous vous présentons les étapes types d’un projet photovoltaïque.

Tout d’abord, avant toute démarche pour entreprendre son projet photovoltaïque, il est indispensable de contrôler certains éléments essentiels concernant son bâtiment et se poser les bonnes questions.

Dans quelle région se situera votre installation photovoltaïque ?

Le rayonnement est plus élevé dans le sud de la France que dans le nord. Néanmoins, certains lieux du nord de la France ont un rayonnement solaire supérieur à la moyenne. Consultez la carte de rayonnement solaire en France.

Quelle est l’orientation et l’inclinaison de votre toiture photovoltaïque ?

L’orientation et l’inclinaison des panneaux solaires photovoltaïques ont une influence sur la productivité de votre système solaire photovoltaïque. Il faut vérifier l’orientation et l’inclinaison de la toiture de votre (ou vos) bâtiment(s) sachant que l’orientation optimale est plein sud et l’inclinaison optimale est de 30° par rapport à l’horizontal.

En fonction des panneaux solaires photovoltaïques, les fabricants préconisent une pente minimale afin d’éviter la stagnation d’eau.

Attention de ne pas confondre une pente en degré et une pente en pourcentage puisqu’une pente de 7% est équivalente à une pente de 4°.

Y a-t-il un ombrage sur votre toiture photovoltaïque (bâtiments voisins, cheminées, arbres…) ?

L’ombrage est très nuisible pour la production d’électricité photovoltaïque, qu’il soit temporaire ou durable, c’est pourquoi les masques (obstacles au rayonnement solaire) doivent donc être soigneusement évités.

Ainsi, vous devez savoir que dès qu’une ombre apparaît sur une cellule photovoltaïque, celle-ci ne peut plus produire de courant. Le courant ne circule donc plus dans les cellules reliées en série à celle-ci : c’est l’effet  »tuyau d’arrosage ». En effet, si l’on comprime un tuyau sur une partie de sa longueur, le débit d’eau en sortie est réduit.

En agençant judicieusement les panneaux solaires photovoltaïques et en choisissant une conception et un raccordement de panneaux solaires photovoltaïques astucieux, il est possible de réduire les effets des ombres.

Votre toiture photovoltaïque est-elle en bon état ?

Ce serait dommage de devoir démonter son installation dans 5 ans pour la remettre en place par la suite, lors d’une rénovation de la toiture photovoltaïque. Une rénovation de toiture est justement très intéressante pour réfléchir à une intégration d’un système solaire photovoltaïque.

C’est pourquoi, pour clarifier la mise en place de votre projet, n’hésitez pas à demander des conseils et des devis aux professionnels en photovoltaïque.

Par ailleurs, avant de passer à l’installation des panneaux solaires à proprement parler, sachez que votre installateur doit vérifier certains points sur votre maison :

  • Les dimensions du toit utilisable (notez qu’il n’est pas obligé de monter sur le toit pour faire cela).
  • La présence d’ombre potentielle (cheminée, arbre, …), l’orientation de la maison.
  • L’état de votre charpente, qualité des chevrons, des liteaux, « planitude » du toit, sa pente (on est pas au degré près !).
  • La difficulté de passage des câbles du toit jusqu’à l’emplacement de l’onduleur.
  • L’emplacement et la place disponible au niveau de votre compteur électrique.
  • La présence d’une prise de terre en bon état avec si possible un accès à sa barrette de sectionnement.

 
Quelle assurance pour le photovoltaïque?

Installer des panneaux photovoltaïques chez vous ne figure parmi les simples travaux de rénovation, c’est pourquoi il est, dans ce cas, majeur que vous souscriviez à certaines assurances telle que l’assurance de responsabilité civile.

En effet, parce que votre installation de panneaux solaires photovoltaïques est connectée à un réseau public de distribution qui peut «transporter» en dehors de chez vous un risque d’accident lié à votre activité de production d’électricité photovoltaïque, il vous faut être couvert par une assurance responsabilité civile. C’est ce que vous demande le gestionnaire de réseau (EDF ou la régie) dans son contrat de raccordement, et vous devez lui fournir l’attestation correspondante mentionnant explicitement la responsabilité civile de l’activité de production d’électricité solaire par panneaux photovoltaïques.

Actuellement tous les assureurs n’acceptent pas d’assurer les installations de production solaires photovoltaïques des particuliers en responsabilité civile. Baucoup d’entre eux sont en train d’étudier cette question pour prendre position. Pour information, sachez que les premiers assureurs à se positionner ont intégré cette responsabilité civile au contrat «Multirisque Habitation» existant, sans surprime.

Par ailleurs, si vous voulez que votre installation de panneaux solaires photovoltaïques soit assurée au même titre que le reste de votre patrimoine familial, il est nécessaire de la déclarer à votre assureur afin qu’il en intègre la valeur à votre contrat «Multirisque Habitation». Ainsi, en cas par exemple d’incendie ou de bris de glace, l’installation de panneaux solaires photovoltaïques sera remplacée à neuf, ou avec application d’un degré de vétusté, comme le reste de votre habitation.

Notez que l’installation de panneaux solaires photovoltaïques est un bien immobilier par destination, puisqu’il fait partie du bâti de votre maison.

Quelles sont les démarches administratives pour l’acquisition de panneaux photovoltaïques?

Dans un premier temps, avant de monter un projet de panneaux solaires photovoltaïques, vous devez contacter la mairie de façon à connaître les éventuelles contraintes urbanistiques du site. L’établissement d’un récépissé de permis de construire ou de déclaration préalable sera à remplir et à remettre à la mairie pour accord.

Cas particulier : Si vous êtes situé dans un espace protégé, dans le périmètre (500 mètres) d’un site classé ou inscrit, ou toute autre situation nécessitant l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France (ABF), le délai d’instruction sera prolongé d’1 mois.

Puis, vous ferez une demande de proposition technique et financière pour votre installation photovoltaïque auprès de l’EDF. Pour cela, le raccordement EDF consiste à réaliser un contrat de raccordement et d’exploitation qui comprendra:

  • Les fiches de collecte de renseignement de votre installation.
  • Le récépissé du permis de construire ou de la déclaration de travaux.
  • Le schéma de l’installation.
  • L’attestation d’assurance de responsabilité civile.
  • L’attestation de conformité du consuel et les documents d’attestation de conformité aux normes des produits à installer qui seront transmis à EDF afin d’obtenir l’accord et une offre d’exploitation.

 
La demande de déclaration d’exploiter consiste à obtenir une autorisation permettant d’exploiter l’installation photovoltaïque et devenir producteur d’électricité. Cette démarche se fait auprès de la DIDEME (Direction de la Demande et des Marchés Energétiques).

L’obligation d’achat pour votre installation de panneaux solaires à la DRIRE (Direction Régionale de l’Industrie de la Recherche et de l’Environnement) consiste à obtenir un certificat ouvrant droit à l’obligation d’achat de l’électricité produite.

Par ailleurs, le contrat d’achat EDF donne le droit à la vente de la production de l’électricité (Agence Obligation d’Achat).

Ces démarches administratives sont longues et fastidieuses, il est plutôt conseillé de laisser votre installateur photovoltaïque les réaliser pour vous.

Pour vous simplifier la tâche, nous avons répertorié dans le tableau suivant les différentes démarches administratives que vous devez effectuer pour l’installation de panneaux solaires.

Étape Descriptif Durée
Déclaration en Mairie Obligatoire pour les panneaux posés à plus de 12 mètres Une semaine à un mois
Déclaration à la DIDEME Obligatoire par internet (télédéclaration) pour les puissances inférieures à 450KWc. Instantanée
Contrat de raccordement d’accès et d’exploitation (CRAE) Contrat obtenu auprès d’ERDF ou d’un fournisseur concurrent. Deux à trois mois environ
Certificat d’achat de l’électricité Engagement de rachat de l’électricité par un producteur. Deux à trois mois environ

Enfin, sachez que certains installateurs proposent depuis le 1 janvier 2012 une opération spéciale destinée aux particuliers avec davantage de rendement. Pour bénéficier de cette promotion spéciale et pour en savoir plus : cliquez ici et remplissez ce simple formulaire, un spécialiste vous contactera.

De plus, sachez que la nouvelle Réglementation Thermique 2012 impose le développement des énergies renouvelables dans les futures constructions, c’est donc le moment d’y songer!

Toutes les informations sur l’installation de panneaux solaires photovoltaïques: